L’ouverture culturelle : une mission du professeur documentaliste

Le professeur documentaliste participe à à l’ouverture de l’établissement et favorise la mise en place de partenariats, comme indiqué dans la circulaire de mission de 1986 :

 « Sous l’autorité du chef d’établissement, il prend des initiatives à la fois pour mieux faire connaître, à l’extérieur, l’établissement scolaire et pour l’ouvrir sur l’environnement local et régional, voire national et international. (…) A cette fin, il entretient des relations avec le Centre national de documentation pédagogique et ses services déconcentrés, la ou les municipalités concernées, les diverses bibliothèques situées à proximité, les associations culturelles, les services publics, les entreprises, afin que l’établissement scolaire, connu et apprécié, puisse bénéficier d’appuis, d’informations, documents ou livres susceptibles d’intéresser les élèves.national. (…) Il est conseillé d’établir des relations avec d’autres établissements en vue d’un échange d’informations ou d’expériences et de travaux communs. (…) Il recherche, par ailleurs, tous documents relatifs aux informations culturelles, économiques, technologiques, professionnelles et de loisir de la région afin de les mettre à la disposition des élèves et des professeurs. Il peut, en outre, participer à l’organisation, en relation avec les enseignants, de visites, de sorties culturelles et faciliter la venue de conférenciers ou d’intervenants. »

Source : Missions des personnels exerçant dans les centres de documentation et d’information. Circulaire n° 86-123 du 13 mars 1986 http://www.cndp.fr/savoirscdi/?id=209