Les cinémas du Palais

Cinéma d’art et d’essai, le cinéma du Palais propose de nombreuses activités pour les classes, tout au long de l’année, afin d’initier les élèves aux techniques cinématographiques. Frédéric Henry nous a présenté le projet 2013-2014 pour les collèges et les lycées, lors d’une rencontre organisée le 09 avril 2013 au collège Pasteur (Créteil).

« Le cinéma presque parfait »

La programmation a pour thème « l’autoportrait ». Elle se passe en deux temps, sur les deux semestres de l’année.

Dans un premier temps, 6 films sont proposés, portant sur la famille et sur le rapport aux autres. Puis, dans un deuxième temps, la programmation laisse place à des avant-premières, des exclusivités. Il n’y a pas d’obligation de parcours, on peut réserver pour une séance uniquement. La médiation s’appuie sur l’éducation à l’image, à partir des films projetés en salle. Sur le thème de l’autoportrait, il s’agit de voir comment la notion de plan permet de capter l’attention du spectateur pour créer une empathie avec le personnage. On étudie ensuite la mise en scène, la création des personnages et l’interprétation des acteurs.

Les ateliers

L’initiation se poursuit avec les ateliers. Les classes s’engagent alors à voir 4 films tout au long de l’année, dans le cadre d’un projet inter-établissement (PIE).

  • Les ateliers cinéma du professeur « Cinoche »

Les ateliers font se rencontrer trois classes du même niveau, pour une projection. Le film est ensuite décrypté en salle de cinéma.

  • Les ateliers critiques filmées

Les élèves choisissent un film et en écrivent une critique, pour donner envie de voir le film. La critique est ensuite mise en image, en utilisant des photos, des dessins améliorés, pour aboutir à de petits films d’animations. Dans un troisième temps, les élèves mettent en fiction l’un des moments forts du film. Enfin, ils réalisent un documentaire, en réalisant de « faux » interviews dans lesquels ils se mettent eux-mêmes à la place des acteurs. La réalisation finale dure 2 mn 30. On aborde notamment les notions de cadre, de champ et d’hors-champ, de mise en scène.

  • les ateliers Carnets d’utopie – industrie du rêve

Sur le hors temps scolaire, une dizaine d’élèves participent à un projet de production de film européen et découvrent les métiers du cinéma de manière active, en suivant toutes les étapes de la création d’un film. En classe, les élèves pourront suivre le projet et participer à des tournages.

Le cinéma est ainsi perçu comme une façon de raconter le monde. Frédéric Henry remarque que les élèves sont de plus en réceptifs. Ils sont moteurs, se souviennent des films projetés et des éléments qui les ont marqués. Lors des dernières séances, il est important de les laisser parler, s’exprimer. Les filles sont de plus en plus engagées dans le projet Carnets d’utopie, qu’elles perçoivent comme un espace de liberté par rapport à leur famille.

Liens utiles :

http://www.lepalais.com/index.html

Un exemple d’activités au collège Victor Hugo, Créteil : https://cdiculture.wordpress.com/2013/06/14/partenariat-avec-le-cinema-du-palais/

Publicités